Julien90200

Le blog d'un grand fan de LEGO

Archive pour la catégorie 'Articles divers'


1400 licenciements à venir chez LEGO dont la majorité avant la fin de l’année !

5 septembre, 2017
Articles divers | Pas de réponses »

lego-firing-employees-bad-results-first-half-2017

Dans cet article, on va découvrir pourquoi LEGO va procéder au licenciement de 1400 employés : c’est une décision prise par le Groupe suite aux baisses suivantes : du bénéfice net (-3%), du chiffre d’affaires (-5%) et  du résultat d’exploitation (-6%), le tout en rapport avec les résultats financiers du 1er semestre 2017 dévoilés par LEGO.

Voici les comparaisons entre les 1ers semestres 2016 et 2017 :

  • Baisse de 5 % du chiffre d’affaires (qui passe de 15,7 milliards de DKK à 14,9 milliards)
  • Baisse de 6 % du résultat d’exploitation (qui passe de 4,7 milliards de DKK à 4,4 milliards)
  • Baisse de 3 % du bénéfice net (qui passe de 3,5 milliards de DKK à 3,4 milliards)

Le résultat d’exploitation s’élève à 4,4 milliards de DKK, soit une baisse de 6 % par rapport à la même période en 2016.  Ce phénomène s’explique par la baisse du chiffre d’affaires et l’augmentation des coûts liés aux investissements effectués pour élargir les capacités de production et organisationnelles en prévision d’une hausse de volume de vente qui ne s’est pas concrétisée !

Voici le communiqué de LEGO par-rapport aux baisses de ce 1er semestre et les décisions prises :

« ...En conséquence, nous avons décidé de remettre à plat l’ensemble du Groupe. Cela signifie que nous allons bâtir une organisation plus petite et moins complexe que celle d’aujourd’hui, ce qui simplifiera notre modèle commercial actuel, afin d’offrir nos produits à plus d’enfants.

Cela aura également des répercussions sur nos coûts Enfin, dans certains marchés, cette remise à plat implique un assainissement et une réduction des stocks sur l’ensemble de la chaîne de valeur. Ce processus est déjà en bonne voie.  »

La nouvelle structure permettra au Groupe LEGO de se concentrer encore davantage sur ses marchés et clients à travers le monde entier.

En conséquence, le Groupe LEGO estime quil sera nécessaire de réduire ses effectifs mondiaux d’environ 8 %. Environ 1 400 postes devraient être affectés dont la majorité d’ici la fin 2017. Le Groupe LEGO emploie actuellement 18 200 personnes.

 » Nous sommes profondément désolés de ces changements qui sont susceptibles de bouleverser l’existence de tant de nos collaborateurs.  Nos collaborateurs se passionnent pour leur travail et nous leur sommes profondément reconnaissants de leur dévouement quotidien.  Malheureusement, nous ne pouvons éviter de prendre certaines décisions difficiles « , explique Jørgen Vig Knudstorp.

Le Groupe LEGO versera aux collaborateurs concernés des indemnités de licenciement proportionnelles à leur ancienneté au sein du Groupe et les soutiendra dans leur recherche d’un nouveau poste ou de nouvelles opportunités à l’extérieur du Groupe.

Pour ma part, je ne vous cache pas mon dégoût par-rapport à cette histoire. Ce que je vais vous dire n’est que mon avis personnel, libre à vous de penser ce que vous voulez :

J’estime que LEGO est aux 3/4 responsable de la baisse car quand on voit par-exemple le prix actuel des séries des minifigurines à collectionner (3,99 euros par sachet), pas étonnant que des personnes intéressées initialement se désistent et laissent tomber. Ou même la hausse injustifiée de certains sets (La grande roue Creator Expert 10247 qui est vendue 199,99 euros au lieu de 179,99) ou encore les prix excessifs d’une bonne partie des sets (peu de pièces pour un gros prix), je pense notamment aux City (qui ne sont pourtant pas des licences), mais dont le contenu ne justifie en aucun cas les prix pratiqués ! Ou encore des gammes sans intérêt (qui n’intéressent que très peu de monde), comme les Angry Birds.

Mais la contrefaçon et les autres imitations ne sont pas étrangères à cette baisse (je pense notamment à LEPIN, un fabricant Chinois qui copie très souvent des sets officiels LEGO qui ne sont plus fabriqués par ce dernier et qui se vendent à la spéculation). Mais aussi la baisse de la valeur des monnaies (USD par-exemple) car le marché Américain fait partie de ceux dont LEGO souhaite contrôler.

A mes yeux, le licenciement des 1400 salariés ne permettra pas de revenir à la normale car LEGO doit s’adapter aux circonstances actuelles (baisse du pouvoir d’achat, désintéressement des enfants et j’en passe…). Mais si LEGO veut voir ses ventes remonter, ils doivent impérativement revoir 2 choses :

- Les prix (revenir sur une grille tarifaire normale afin d’attirer plus de monde)

- Stopper la production des gammes qui n’intéressent pas beaucoup de personnes et se limiter à une dizaine de gammes par-exemple (licences comprises).

Encore une fois, ce n’est que mon avis personnel ! Vous pouvez avoir un avis différent du mien, ça ne me pose aucun problème ! Chacun pense ce qu’il veut, chacun a sa vision des choses !

Pour en savoir plus sur le communiqué de presse dont mon article résume en gros ce qu’ils ont dit, vous pouvez vous rendre sur le lien suivant :

- https://www.lego.com/fr-fr/aboutus/news-room/2017/september/interim-results/ (en faisant un copier-coller)

Bricklink : les erreurs à ne pas commettre

3 mars, 2017
Articles divers | 1 réponse »

untitled

Tout d’abord, il faut savoir que Bricklink est un site de vente du même type d’eBay, mais il faut savoir un peu l’Anglais pour tenter de s’y retrouver (et avoir de la patience afin de bien s’y prendre pour surfer sur le site et pour pouvoir effectuer ses premiers achats).

Bricklink est incontestablement le marketplace idéal pour tout fan de LEGO et malgré une interface un peu déroutante au premier abord, on apprend vite à utiliser cet espace qui permet de trouver à des prix raisonnables des pièces, des minifigs ou des sets complets. Bricklink ne vend rien, c’est un intermédiaire entre vous et les vendeurs qui prend sa commission au passage.

Attention, en cas de problème, Bricklink ne propose aucun service de médiation ou d’indemnisation. Vous pouvez juste signaler le problème que vous rencontrez et la plateforme en tirera les conséquences pour l’une ou l’autre des parties. Rien de plus.

Quelques conseils pour tous ceux qui découvrent Bricklink et qui veulent éviter de se faire avoir par un vendeur indélicat ou peu sérieux :
Ne payez JAMAIS vos achats avec la fonction « d’envoi d’argent entre proches » de Paypal, même si le vendeur insiste et vous promet, si vous obtempérez, de ne pas vous refacturer la commission qu’il devrait reverser à Paypal si vous effectuez un paiement standard.

L’utilisation de la fonction « d’envoi d’argent entre proches » est, comme son nom l’indique, destinée aux transfert d’argent entre personnes qui se connaissent. Elle vous privera de la possibilité ultérieure d’ouvrir un litige en cas de non réception de votre commande (Protection des achats par Paypal). Croyez-moi, vous ne voulez pas vous priver de cette possibilité de récupérer votre argent en cas de problème.

Méfiez-vous des vendeurs qui vous annoncent dès la première page de leur boutique que les marchandises voyagent à VOS risques et périls. C’est faux. Le vendeur est toujours responsable de la bonne exécution de la vente jusqu’à sa livraison. C’est lui qui est responsable en cas de perte ou de vol de votre colis, pas vous. C’est lui qui doit se retourner contre le prestataire en charge du transport et de la livraison du colis, pas vous. Si dès le départ le vendeur utilise ce type d’argument, imaginez la suite en cas de problème avec le colis…

Même chose pour l’assurance optionnelle que certains vendeurs proposent : En cas de problème c’est le vendeur qui est indemnisé par l’assurance, pas vous. C’est à lui d’évaluer le risque lié à l’envoi concerné. S’il se perd en route, le vendeur devra de toute façon vous rembourser, assurance ou pas.

Bricklink regorge de vendeurs, professionnels ou non, sérieux ou pas, donc ne vous privez pas de comparer, demander, poser vos questions, c’est leur métier de vous répondre et de vous communiquer toutes les informations dont vous pouvez avoir besoin pour passer votre commande dans les meilleures conditions. En cas de doute, ne vous laissez pas influencer, changez de crèmerie.

Voici le lien du site : https://www.bricklink.com/

A noter que cet article provient de HothBricks. Sachant que c’est une information importante pour les fans de LEGO (et surtout pour ceux qui achètent sur Bricklink), c’est pourquoi j’ai décidé de le mettre sur mon blog.

Film « The LEGO Batman Movie » (TLBM) : Mon avis

1 mars, 2017
Articles divers | Pas de réponses »

imagesYNTQFG20

Dans cet article, je vais vous parler d’un film qui est sorti en salles le 8 Février 2017 (Avant-Première le 5 Février 2017) : il s’agit d’un film centré sur le personnage de Batman d’où son nom : « TLBM) ». Il est un dérivé de la « Grande Aventure LEGO » / « The LEGO Movie » (TLM) dont ce dernier était sorti en salles le 19 Février 2014.

Je vais vous faire un résumé très rapide : Parvenant toujours à sauver Gotham City des attaques des super-vilains, Batman est devenu arrogant pour mieux cacher sa profonde solitude. Vexé, le Joker se laisse enfermer à l’asile d’Arkham. Mais Batman comme Barbara Gordon, la nouvelle commissaire de la ville, soupçonnent un plan caché. (Ceci est le synopsis du film).

Les personnages principaux et qui apparaissent le plus souvent sont : Batman, le Joker, Barbara Gordon (Batgirl), Robin, Alfred Pennyworth (majordome de Batman).

Voici mon avis : Tout d’abord, quand le film commence, on ne comprend pas vraiment ce qui se passe (contrairement à TLM dont on pouvait imaginer ce qui pourrait se passer par la suite), ensuite, on ne voit jamais de réel, ce qui est bien dommage (contrairement à TLM, une fois de plus et dont c’est une chose que j’avais vraiment appréciée). De plus, l’histoire en elle-même n’est pas terrible (c’est un peu du grand n’importe-quoi, on y trouve des personnages qui n’ont pas leur place dans le film (je pense notamment à Lord Voldemort (Harry Potter), La Méchante sorcière de l’Ouest (Le Magicien d’Oz), Médusa). Je n’ai rien contre ces personnages, mais je n’ai pas du tout apprécié qu’ils apparaissent régulièrement dans le film à un moment donné, sachant que ce ne sont pas des personnages « DC Comics » (j’aurai préféré qu’ils fassent une petite apparition pendant quelques secondes comme c’est le cas dans TLM, dont certains personnages avaient fait une brève apparition). Pour ne pas arranger les choses, j’ai trouvé qu’il y avait beaucoup trop de combats (contrairement à TLM où il y en avait moins, mais il y en avait quand-même).

Pour conclure : Je ne vous recommande pas ce film, vous serez vraiment déçu(e) car on ne retrouve pas ce qu’on avait aimé dans TLM (du réel, une histoire dont on comprend bien ce qui se passe sur le moment et avec des personnages imaginés spécialement pour le film (Emmet, Cool-Tag/Wildstyle, Lord Business, UnKkitty, Vitruvius pour ne citer que les plus importants) ! Contrairement à TLM, c’est pour cette raison que j’ai décidé de faire l’impasse sur les sets, goodies, série de 20 minifigurines à collectionner de TLBM (les seules exceptions sont la plaque sérigraphiée « Chevrolet » du film et le carnet de notes avec le logo « TLBM »).

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce film ? N’hésitez pas à laisser votre avis afin de dire ce que vous avez aimé ou pas et si vous le recommandez ou non.

L’histoire de LEGO en vidéo

2 juillet, 2016
Articles divers | 1 réponse »

Par le biais de cet article, je vous présente l’histoire de LEGO avec une vidéo d’environ 17 minutes, qui a été réalisée par le groupe LEGO et que j’ai trouvée sur YouTube :

Image de prévisualisation YouTube

Cette vidéo retrace les événements majeurs depuis la création de LEGO par Ole Kirk Christiansen en 1932.

J’espère que cette vidéo vous plaira et vous permettra de mieux connaître l’histoire de LEGO.

N’hésitez pas à laisser un commentaire afin de donner votre avis sur cette vidéo.

Présentation des couleurs actuellement utilisées par LEGO dans ses usines (mise à jour 2016)

17 mai, 2016
Articles divers | 1 réponse »

lego-moulding-color-palette-2016-600x356

Par le biais de cet article, je vous présente les couleurs que LEGO utilise actuellement dans ses usines pour ses briques. Comme vous pouvez le constater, il existe beaucoup de couleurs dont certaines se rapprochent des autres.

Attention, je précise bien que cette « palette » de couleurs ne vous sera certainement d’aucune autre utilité car les codes de couleurs ne correspondent pas avec ceux de Bricklink par-exemple.

Voici les codes de couleurs présentés par Bricklink, mais je rappelle que les codes ne correspondent pas avec ceux de LEGO !!!

- http://www.bricklink.com/catalogColors.asp?sortBy=N

Lexique LEGO

8 mai, 2016
Articles divers | 1 réponse »

dictionnaire-francais

Voici un petit lexique des abréviations communément utilisées dans le monde du LEGO choisies par mes soins et dont une partie est en rapport avec mon blog. Rien de bien sorcier, il suffit de les connaître afin de mieux comprendre certaines discussions sur les forums ou les articles que vous pouvez lire sur Internet.

LEGO : La marque dont on parle sur le blog. La marque s’écrit toujours en majuscules et jamais au pluriel. Le nom de la marque est invariable. Le nom LEGO vient du danois « leg » et « godt », ce qui signifie « Bien jouer ». Le groupe LEGO a été fondé en 1932 par Ole Kirk Christiansen.

AFOL : Ce terme signifie littéralement Adult Fan Of LEGO. On entend par-là une personne sortie de l’adolescence qui s’adonne encore aux joies de la collection, du MOC, etc…. avec des LEGO.

MOC : Abréviation de My Own Creation. Ce terme est très utilisé, notamment sur HothBricks (par-exemple) pour définir une création personnelle à base de pièces LEGO.

Diorama : Terme utilisé pour désigner une scène en grand format mettant en scène des engins, des personnages, etc… sur un thème donné et reconstituée à l’aide de pièces LEGO.

Vignette : Terme utilisé pour désigner une scène sur un thème donné créée à l’aide de pièces LEGO et généralement présentée sur une base de 8 studs x 8 studs.

S@H : Encore un terme souvent rencontré dans les discussions entre AFOLs, et qui symbolise le Shop@Home, autrement dit la boutique en ligne officielle LEGO.

LDD : Pour LEGO Digital Designer, le logiciel 3D produit par LEGO qui permet de construire des modèles virtuels à partir d’une base de données de pièces.

TLC : Terme couramment utilisé pour désigner The LEGO Company, autrement dit la société LEGO.

LUG : Terme signifiant LEGO User Group. On en trouve de nombreuses déclinaisons par pays (FreeLUG pour la France, QuéLUG pour le Québec, etc…). Ce sont des associations ou groupements rassemblant des AFOLs et organisant entre autres des expositions et rencontres sur le thème du LEGO. Un exemple bien précis : HothBricks est récemment devenu un LUG « virtuel ».

Dark Age : Terme qui définit la période durant laquelle un fan de LEGO a mis sa passion de côté avant d’y revenir plus tard, souvent à l’âge adulte.

Minifig : Petit personnage LEGO. On trouve également souvent l’appellation minifigure pour désigner ces personnages.

Stud : Petit plot émergeant de la brique LEGO aussi appelé tenon.

SNOT : Pour Stud Not On Top ce qui veut dire que la technique utilisée vise à ne pas laisser apparents les tenons ou studs des briques LEGO sur le modèle concerné. On lit souvent également le mot Studless pour désigner cette technique.

xxx Scale : Souvent utilisé pour définir l’échelle à laquelle est construit un modèle, par exemple : Minifig Scale : A l’échelle des minifigs, Mini Scale : A l’échelle Mini, etc….

Greeb / Greebling : Mot utilisé pour définir la technique qui consiste à augmenter le niveau de détail d’un modèle à l’aide de petites pièces que l’on rajoute.

Méta-pièce : Pièce spécifique et souvent volumineuse ayant généralement une utilisation précise dans un contexte particulier.

Baseplate : Plaque de base très fine et de grande taille servant de base à une construction. Certaines sont basiques et recouvertes de tenons, d’autres sont décorées de routes, espaces verts, etc….

Plate : Plaque d’une hauteur d’ 1/3 de brique standard et équipée de tenons tout comme les briques.

Tile : Plaque d’une hauteur d’ 1/3 de brique standard sans tenons.

Custom : S’applique souvent au travail réalisé par des fans sur les minifigs pour produire des personnages non officiels à l’aide de décals ou pièces additionnelles non produites par la marque.

Fake : Terme anglais signifiant Faux. Souvent utilisé pour désigner une fausse image d’un set à sortir, ou un faux visuel de produit non officiel.

PAB : Le service « Pick A Brick » de LEGO, pour l’achat de pièces détachées. Désigne également le mur de pièces présent dans les LEGO Stores.

Technic : Nom d’une gamme de produits LEGO utilisant des pièces spécifiques et basée sur l’assemblage de mécanismes parfois complexes (roulements, moteurs, etc…).

Fresheasy |
AbcGrinder |
Murder party chez melanie |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Les Révoltés
| Fanny, conseillère Oika Oik...
| Imaginalud